content top

Saint Steeve Jobs, ora pro nobis !

Les tribulations d’Aphrodite et de son Bidule – Partie 1

20120825-101459.jpgCédant aux sirènes tentatrices de Big Brother, je décida cet été de troquer mon budget climatiseur pour le tout nouveau gadget à la mode : le nouvel iPad ! Impensable me direz vous, comme moi, Aphrodite, ai pu me laissée prendre à cela ! Et pourtant…

Pour fêter cette occasion je rédige donc cette série d’article directements à partir de cette terrifiante machine pour faire un rapport un peu circonstancié du pourquoi du comment de la chose, et surtout d’analyser l’intérêt de la chose dans le cadre d’une utilisation professionnelle. Et la les choses se gâtent…

 

Un petit dossier était donc bien mérité, pour une présentation du bidule et de son utilisation professionnelle… de belles découvertes en perspectives !

Vue d’ensemble : big Brother is watching you !

Je ne peux pas m’empêcher de faire cette remarque préliminaire à toute analyse de l’utilisation du bidule. Entrer chez Apple, c’est entrer en religion. Grande Byzantine devant l’Eternel, cela ne devrait pas me déranger me direz vous. Certes. Mais la grande différence c’est que dans le cas de Apple, et du bidule tout particulièrement, on est enfermé dans un cadre dogmatique particulièrement strict.

De fait vous imaginez bien que la toute première chose effectuée avant même de commencer à faire mumuse avec à été de le « jailbreaker » et d’installer Cydia, le catalogue alternatif d’applications. Et ça change la vie ! Je ne supporte pas que l’on m’impose de la sorte un cadre aussi restrictif dans l’utilisation de quelque bidule que se soit.

Mais la version Apple de big Brother, d’ailleurs comme celle de notre ami Google, ou pire encore celle de fesse bouc, est profondément différente de celle imaginée par Orwell dans sont tristement actuel « 1984 » qui mériterait une modification de son titre en « 2012 » ! Il ne s’était trompé que de quelques années…

Donc la différence profonde de ces version modernes est qu’orwell avait imaginé un dictateur omnipotent étatique, assurant sa puissance par la force armée, la technologie, et, ne l’oublions pas, la refonte du langage. Notre big Brother à bien compris que cette voie n’est pas possible, et c’est la base, plus terrifiante encore, du volontariat des observés !!

Géo localisation permanente, donnés stockées sur le cloud, envoi de toutes les données vocales pour analyse sur les serveurs Apple… En clair, absolument tout ou presque ce que nous faisons sur le bidule passe par ses serveurs… Terrifiant, inquiétant même, mais il paraît que c’est l’avenir ! (/me prépare sa retraite rapide au Bouthan…)

Passons. Je l’ai, j’assume. Alors voyons ce que la bête à dans le ventre…

Le changement de paradigme du rapport à l’information et au travail

Avant d’entrer dans la technique, une petite, rapide je vous rassure, considération philosophique.
Ne plus être devant un PC, attitude laborieuse propre à l’esclavage moderne appelé travail, change profondément la donne. Par exemple je suis en train d’écrire ce article confortablement assise dans une chaise longue, au bord de la piscine, regardant les oiseaux gazouiller. Un œil sur mon appli « WHM server manager », l’autre sur la boite mail, un autre sur mon journal favori, tout en rédigeant cette ligne. Purement magique, changement radical de l’attitude travail qui passe du bureau à la chaise longue ou au canapé, rien que pour cela Messire Jobs mériterait d’être canonisé promptement. Clavier ultra confortable, correction immédiate des fautes, accents automatiques…. Mmmmmm du bonheur. Gain de temps de productivité significatif.

Ce bidule concentre la quasi totalité des fonctions de communication et de productivité pour un job comme le mien, adieu donc PC, téléphone, télévision, vive l’ère du tout en un !

Prochain épisode : Ipad pour les pro ?

 







Laisser une réponse !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>